La vocation de ce site ?

 

Vous faire découvrir cette fabuleuse tradition, régionale, nationale et internationale.

Mes géniteurs ne sont que de simples anciens carnavaleux, soucieux de voir leur descendance partager dans la joie, l'ambiance des ducasses, kermesses et défilés de géants qui les émerveillaient dans leurs jeunes années, et l'émerveillement que générait en eux, enfants, la vision d'éffigies gigantesques

Quelle nécessité en ce qui vous concerne ? De la curiosite, de la bonne humeur, telle celle qui nous est propre

 

 

Notre but ?  Voir GUILLEM et CHERLOUTTE, vivre, des années, des décennies, voire des siècles... qui sait?

 

Un peu d'histoire. Le géant défilant en cortège est un symbole de la région Nord-Pas de Calais, au même titre que les beffrois, les terrils, les monts des Flandres et leur moulin à vent, outre la chaleureuse convivialité de ses habitants.

Le rassemblement international des 230 géants qui s'est tenu le 10 juillet 2004 dans le cadre de "LILLE 2004", CAPITALE EUROPEENNE DE LA CULTURE, a démontré l'intérêt que porte le grand public à cette tradition.

Mais c'est en général annuellement que le géant est entouré de fifres et tambours, de fanfares ou simples petits groupes discéminant les airs traditionnels de carnaval, dont le plus connu et par ailleurs le plus important demeure celui de Dunkerque. Plusieurs jours de fêtes au travers de bals et de "chapelles", vocable désignant ici les habitations qui ouvrent leurs portes aux carnavaleux pour leur permettre de se restaurer et d'entonner les chants populaires traditionnels.

La tradition des géants se retrouve dans de nombreux pays d'Europe et d'ailleurs : Belgique, Espagne, Portugal, Italie, Allemagne, Brésil, Mexique, et tel que l'on a pu le decouvrir le 10 juillet 2004, au Quebec.

L'origine des géants en Europe se situerait au 13eme siecle (Portugal) importée en Belgique au 14eme, et en Flandres au 16eme. Les géants représentaient alors des personnages religieux, l'aspect religieux ayant été par la suite oublié au profit du spectacle, de la fête populaire, le géant devenant plus anonyme voire même parfois, spécifiquement paien.

Chaque géant à son histoire, et nous vous conterons de manière synthetique celle de GUILLEM et CHERLOUTTE. A Cassel, célèbre Mont des Flandres, trois légendes content la naissance de REUZE PAPA.lille-2eme-festival-de-danses-de-geants-060-2.jpg

La révolution francaise sera fatale à de nombreux géants qui symbolisaient l'Ancien Régime pour les révolutionnaires.

Au 19eme siècle, les géants réapparaissent et font désormais partie des cortèges laics, représentant des personnages légendaires ou historiques de leur propre ville ou village. 

Un second essor naitra au 20eme siècle, de nombreux villages disposant de son ou ses géants en Flandres (JEAN LE BUCHERON de STEENWORDE, TOTOR de STEENWERCK, LYDERIC et PHINAERT de LILLE, GAYANT de DOUAI...).

Au dela de son histoire, réelle, imaginaire ou légendaire, le géant à sa propre vie. Il se marie, procrée et parfois renait, non pas de ses cendres, mais de nouveaux matériaux le rendant plus résistant au temps et aux chocs qu'il peut subir pendant ses défilés. C'est le cas par exemple, de RAOUL, autre géant Lillois a l'éffigie du célèbre chansonnier. 

Le baiser d'une géante à un géant est parfois fougueux. Le prochain baiser de GUILLEM ??? Celui qu'il accorde fidèlement à sa tendre fiancée EPONA, à chaque sortie qu'il leur est donné de partager.